Les Ressources

Bibliographies, notes de lectures & colloques organisés par l'ISERL.

dfa7ee7986

 

 

"Les paradoxes de la scène religieuse occidentale"

 

Grande conférence de Danièle HERVIEU-LEGER

 

5 février 2014

 

 

 



Pendant presque deux siècles, la modernité occidentale a été pensée – et s'est pensée elle-même – à partir de son arrachement à l'emprise globale du religieux, supposée caractéristique des sociétés traditionnelles. Les sciences sociales ont largement étudié le processus dit de « sécularisation ». De nombreux travaux, portant sur le devenir des institutions religieuses et sur les évolutions des croyances et pratiques des individus, ont confirmé ce paradigme de la perte religieuse des sociétés modernes.
Mais la puissance de ce paradigme a été sérieusement ébranlée d'une part, par la prolifération d'aspirations et d'expressions spirituelles individuelles au tournant des années 60-70 et d'autre part, par les manifestations surprenantes d'un retour en force du religieux sur la scène publique à la fin des années 70.
Ce « retour du religieux » est même une formule trompeuse car elle laisse penser que les renouveaux spirituels et religieux contemporains freinent la sécularisation.

Danièle Hervieu-Léger proposera d'analyser les paradoxes touchant actuellement les sociétés modernes, entre la réduction incontestable de la place de la religion et la persistance des croyances religieuses.

Danièle Hervieu-Léger est membre du Centre d'Anthropologie Religieuse Européenne (CARE) au sein du Centre de Recherches Historiques de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS/CNRS). Elle est diplômée de l'Institut d'Études Politiques de Paris, licenciée en Droit, Docteur en sociologie, Docteur d'État en Lettres et Sciences Humaines. Elle travaille actuellement à une sociologie du temps chrétien en modernité, à partir du dossier des (re)fondations, réformes et créations monastiques contemporaines en Europe (ouvrage en cours d'écriture).
Danièle Hervieu-Léger a reçu la médaille d'argent du CNRS pour son œuvre scientifique en 2003. Elle est Officier dans l'Ordre national de la Légion d'Honneur, Officier dans l'Ordre national du Mérite et Chevalier dans l'Ordre national des Palmes académiques. Elle est Docteur Honoris Causa des Universités d'Uppsala (Suède) et de Helsinki (Finlande).
Danièle Hervieu-Léger est invitée par l'Institut Supérieur d'Études des Religions et de la Laïcité (ISERL) de Lyon.

 

Retrouvez la conférence en vidéo en cliquant ici !